Exemple d’un jeu du Tao (en solo)

Le jeu du Tao est un jeu avant tout collaboratif. Pour en savoir plus je vous invite à lire l’article qui fait l’intro de ce jeu.


Définir sa quête

Quand on démarre le jeu du Tao, qu’on soit seul.e ou à plusieurs. Nous devons démarrer par rédiger sa quête.

Annonce : les informations que vous allez lire sont issues du livre le Jeu du Tao et de mon cahier pédagogique reçu lors de ma formation à l’Université du Nous.

Dans ce jeu, il est demandé de formuler explicitement une demande, une quête, un vœu, un souhait, un rêve, un changement à réaliser …

  • La quête doit être exprimée à la première personne du singulier
  • Un verbe d’action est préférable : c’est une quête à réaliser
  • Toutes les quêtes sont acceptables, des plus matérielles aux plus spirituelles, à partir du moment où elles ne sont pas négatives.
    • Demande ce que tu veux et non ce que tu ne veux pas
    • Les quêtes agressives ne sont pas acceptées (genre je veux tuer son voisin)
  • Le jeu n’a d’intérêt que si la quête que tu présentes te tient vraiment à cœur

Les quêtes peuvent être autour des sujets suivants (avec quelques exemples) :

  • Professionnelles et matérielles :
    • Avoir une belle maison
    • Oser prendre des risques
    • Travailler moins
  • Affectives et amoureuses :
    • Comprendre mon enfant
    • Accepter une rupture
    • Gagner de l’assurance
  • Philosophiques et spirituelles :
    • Apprendre à dire non
    • Vaincre mes peurs
    • Reconnaître mes besoins
  • Créatives, artistiques et sociales :
    • Passer à la télé
    • Savoir dessiner
    • Monter un projet artistique

Il se peut que durant le jeu, tu découvres que ta quête n’est pas tout à fait celle que tu croyais. Pas de problème, c’est possible de la changer. En revanche, il te faudra alors reprendre ton parcours à travers les 4 mondes au début.

Quelques astuces pour réfléchir à ta la formulation de ta quête :

  • Que cherches-tu ?
  • Est ce un besoin ou un désir ?
  • Pourquoi la demander maintenant ?

Voici ma quête du moment :

Je voudrais apprendre à reconnaître mes besoins, lorsque je sens que je suis en phase de vouloir manger compulsivement.

Premier tour de jeu

Petite précision, il est possible de jouer seul.e à ce jeu, mais il me faudra donc me dédoubler. En effet, l’intérêt de ce jeu étant d’obtenir des retours des autres joueurs (retour d’expérience, émotions partagées …), il faut donc ici que je m’imagine comment d’autres réagiraient à mes réponses, ou bien être créative et faire parler une part de moi, etc …

J’ai le droit de m’aventurer dans un des 4 univers et de tirer une carte.

J’ai 3 minutes pour y réfléchir et y répondre.

Pour rappel :

  • TERRE: Que cherches-tu?
    • Clarification de la quête
  • FEU: Quelles sont tes peurs?
    • Les freins et obstacles internes et externes à la réalisation de la quête
  • EAU: Quelles sont tes armes?
    • Les ressources internes ou externes sur lesquelles s’appuyer pour réaliser la quête
  • AIR: Quel est ton prix?
    • Qu’es-tu prêt à faire, à donner pour réaliser ta quête ou à quoi es tu prêt à renoncer?

Le monde de la Terre

Je décide de démarrer par une carte Terre, et je tombe sur celle-ci :

Si tu trouves ce que tu cherches, qu'en feras tu ?
Une des cartes du monde de la Terre

Je lance mon chrono et j’écris ma réponse ici :

Pour rappel ma quête est : Je voudrais apprendre à reconnaître mes besoins, lorsque je sens que je suis en phase de vouloir manger compulsivement.

Si je trouve ce que cherche, cela signifie que j’ai compris et reconnus les besoins qui se cachaient derrière cette stratégie qui me ruine la santé. Cela voudrait dire que j’aurai arrêté de manger compulsivement et que mon cœur ne me ferait plus des trucs bizarre et que j’aurai retrouvé une corpulence plus naturelle pour moi.

Ce que j’en ferai ? Ecrire à ce propos sur ce blog .. là tout de suite j’aurai envie de dire : je le partagerai à tous ceux et celles qui souffrent encore de cela … mais je ne côtoie pas de groupe de parole … je ne me vois pas arriver et dire : voila ma vie mon œuvre faite comme moi …

Donc j’en ferai que j’aurai avancé sur le sujet de l’addiction (les 3 minutes se sont écoulées je joue le jeu et je m’arrête)

Petit bilan et feedback ( 3 minutes également, c’est le temps qu’on les autres joueurs dans le jeu) :

Ok ma ptite cocotte (oui j’ai décidé que mon double serait ma partie grande gueule) … Tu as vraiment répondu pile à la fin à la question … Faut dire que la carte n’est pas facile hein 😉

Bon alors ce que je retiens c’est que manger compulsivement pour toi c’est surtout un problème pour ta santé (le cœur) et que le sujet de l’addiction te touche .

C’est peut être sur ce terrain que tu pourrais en faire quelque chose. Tu dis ne pas te sentir légitime de parler de ta future sortie de crise auprès du public des mangeurs compulsifs. Toi qui veux être thérapeute, tu peux peut-être creuser le sujet de l’addiction et contribuer ainsi a quelque chose de plus grand que ton propre sujet perso, tu en ferai profiter au plus grand nombre, et tu te sentirai légitime non ?


Le joueur accueille les retours mais ne pas réagir et répondre…. je continue donc ma route. Je conserve la carte que j’ai tirée et décide d’aller vers le monde du Feu.

Le monde du Feu

Je prends quelques secondes pour réfléchir à mon propre feedback, qui me titille encore….En étudiant le sujet de l’addiction en tant que future thérapeute, je peux peut-être me guérir ?

Je raccroche à ma quête et je tire la carte suivante :

Dit 7 actions différentes qui pourraient te faire réussir ta quête

Je lance mon chrono et j’écris ma réponse ici :

Je me sens bloquée …. mais bon je pars à l’avanture créative :

  1. Quand je sens que je pars chercher quelque chose à manger, je peux lever les mains, me stopper et me dire ce qu’il se passe dans le tête
  2. Je peux écrire
  3. Je peux appeler quelque et dire ce qu’il se passe
  4. Je peux ralentir le rythme, faire attention à ce qu’il se passe dans mon corps, décrire l’émotion qui me traverse et deviner le besoin
  5. Je peux faire un quizz avec moi-même sur les besoins cachés
  6. Je peux noter les fois ou j’arrive à ne pas craquer, et les fois ou je craque
  7. je peux écrire ce qui me fait peur et pourquoi ça me motive de plus être mangeuse compulsive. (Cf la carte terre). Réécrire les peurs en souhait / phrase de motivation

Je choisi la n°7 (le chrono 7)

Petit bilan et feedback ( 3 minutes également, c’est le temps qu’on les autres joueurs dans le jeu) :

Ok c’est reparti ma cocotte… Et bien à te lire, tu ne sembles pas trop savoir encore comment on trouve un besoin, comment on sait que c’est un besoin … Je t’inviterai donc à revoir la liste des besoins en CNV (Marshal Rosenberg)

Ton choix me fait me dire, que tu as encore besoin de mettre du sens dans le fait de vouloir vraiment t’en sortir. Au-delà de la santé que tu évoquais tout à l’heure j’veux dire.

Pour ma part, j’irai aussi lire des témoignages de gens qui s’en sont sortis (tabac, alcool,..) et voir comment ils ont fait.

Je te conseillerai d’être plus attentive au corps, car c’est vraiment le corps qui te dit quelle émotion il y a derrière et c’est l’émotion qui t’aide à trouver le besoin caché. Pour ça il faut y aller trééés lentement, surtout si tu n’as pas l’habitude. Fin du chrono.


J’accueille mon propre retour, certains des suggestions je les connais déjà (obvisouly) mais je n’avais pas pensé à lire des témoignages … pourquoi pas.

Un retour à la Terre avant de partir sur l’Eau

Je sens que j’ai besoin d’approfondir le sens de ma quête. Je vais donc revenir dans le monde de la Terre.

Un petit rappel de la quête au moment de tirer la carte, ça fait pas de mal :

Je voudrais apprendre à reconnaître mes besoins, lorsque je sens que je suis en phase de vouloir manger compulsivement.

Quels sont les obstacles qui viennent des autres ?

Je lance mon chrono et j’écris ma réponse ici :

C’est quand je suis seule que mon envie de manger compulsivement arrive.

Quand je suis avec du monde, je ne vais pas vraiment grignoter ou manger plus qu’eux durant un repas. Peut-être que je devrais, je ne sais pas.

Avec le confinement, je me suis retrouvée seule, j’ai du me battre contre de nombreuse crise (j’ai perdu beaucoup de bataille), mais avec le temps je trouve que je m’en sors de mieux en mieux, je retrouve mes habitudes alimentaires avant d’avoir rejoins mon compagnon. Des choses simples, pas trop complexes à cuisiner avec trés peu de sauce. Est ce ça l’obstacle ? Je ne sais pas …

Le fait de mettre en avant les produits sucrés, gras, salés un peu partout, le fait qu’en soirée avec des amis, ce sont souvent des choses grasses, sucrées et salées que l’on mange, ce serait ça l’obstacle : les mœurs en société. Fin du chrono.

Petit bilan et feedback ( 3 minutes également, c’est le temps qu’on les autres joueurs dans le jeu) :

Bon … tu dis que ce sont les mœurs, le marketing qui pousse à un certain type de consommation. Je te rejoins dessus, je te conseille d’écouter un super Podcast, il y a une émission qui parle de ça, il s’agit de Manger nos émotions (trouvable sur ce blog héhé)

Comment faire face à un tel obstacle ? Je pense qu’une fois que tu auras mis du sens sur le pourquoi tu veux t’en sortir, ce sera plus facile de dire non, de ne pas suivre ces normes sociales. Pense aux alcooliques qui doivent passer des fêtes de famille, des soirées sans boire.

Tu évoques ici des habitudes en fait, comme une zone de confort. Tu dois transformer cette habitude, en créer une nouvelle. Tu ne seras pas confinée éternellement, il te faudra bien là aussi, analyser ton besoin de manger salés quand tu es entourés Vs manger salé quand tu es seule. Si tu arrives à ne plus craquer seule, analyse l’aspect craquer quand il y a du monde. Fin du chrono.


Comme je me surprends moi-même, j’adore ce feedback. Jamais je n’avais vu les choses sous cet angle. Je suis frustrée de ne pas avoir pu développer le dernier point. Celui me semble flou tel qu’il a été écrit.

Un tour dans le monde de l’Eau

J’ai bien fait de retourner à la Terre, je suis bien contente. Je me sens prête à passer un peu de temps dans l’eau et passer dans l’Air pour terminer.

Si tu avais des pouvoirs magiques, qu'en ferais-tu ?

Je lance mon chrono et j’écris ma réponse ici :

Haha et bien je me ferai arrêter de manger compulsivement que ce soit seule ou en société.

Ensuite, je souhaiterai comprendre toutes les mécaniques sur les addictions, pour pouvoir transmettre ce savoir.

Enfin, je me ferai retrouver un corps plus sain, sans tomber dans les travers d’un corps parfait ou je ne sais quoi, juste retrouver un corps avec lequel je peux bouger facilement, sentir que mon cœur ne bat pas bizarrement, etc Ne plus sentir de douleur dans ce corps que je maltraite.

Parce que j’ai du temps, peut être savoir cuisiner des choses hyper light et gourmande pour les partager en société 😉 Montrer qu’on peut grignoter léger et sain

Petit bilan et feedback ( 3 minutes également, c’est le temps qu’on les autres joueurs dans le jeu) :

Quoi te dire … c’est comme si là tu commençais à mettre du sens et de la motivation sur le pourquoi arrêter. Même si c’est un souhait bonus, la piste de savoir cuisiner léger est intéressant. Je te connais un peu, et je t’inviterai à te poser la question sur cuisiner, aimer cuisiner pour soi et pour les autres, je sais que tu as quelques blocages à ce sujet également.

La cuisine touche à la partie sociale, je crois que tu soulèves un sujet important par rapport à ta quête. Quand tu manges compulsivement c’est quand tu sais qu’il y a quelque chose d’immédiat à manger, quand il n’y a plus rien, c’est vrai que parfois tu sors d’acheter  » ta dose » mais c’est rare. Par contre oui, peut être que cela peut être l’objet d’une autre quête, je veux savoir cuisiner léger pour moi et pour les autres ou je ne sais pas trop. Fin du chrono.

Un peu d’air pour terminer ce jeu

Je me sens perturbée par l’ouverture du dernier feedback… La notion de cuisine effectivement, je n’avais jamais fais le lien et pourtant c’est bien vrai. Cuisiner m’a toujours soulé …

pfff …

Je lance mon chrono et j’écris ma réponse ici :

Je suis prête à passer des longs moments de manque, des longs moments où les émotions vont être fortes et violentes. Je me prépare à ne pas réussir de capter les besoins cachés à ces moments-là j’espère qu’avec le temps j’y arriverai.

Suis je prête à ne pas craquer même en société ? Je réalise que c’est beaucoup plus dur finalement…. Je me vois donc devoir prendre la posture de quelqu’un d’addict pour justifier le fait de ne pas manger ceci ou cela … Je pense que si je mange qu’un peu de saucisson ou qu’un peu de fromage je n’y arriverai pas, il faut que j’arrête tout, ça par contre je suis prête à en payer le prix.

Pour mon corps, le sport est nécessaire, avec le confinement j’arrive à en faire régulièrement car je n’ai plus de contraintes sociales et de travail. Qu’en est-il à la sortie ? Fin du chrono.

Petit bilan et feedback ( 3 minutes également, c’est le temps qu’on les autres joueurs dans le jeu) :

Alors la bravo cocotte, tu viens d’assumer ton statut d’addict … par contre pose toi quand même la question de ce que tu veux vraiment en société.

Je suis touchée car tu es prête au plus difficile : faire face à son manque et à ses émotions. Si tu manges c’est bien que ton inconscient a mis en place cette stratégie pour ne pas y faire face. Ce sont des moments difficiles, pense à regarder des témoignages pour te sentir moins seule à ce moment là peut être.

Quant au corps, tu n’as pas eu le temps de terminer. Je pense beaucoup à No Pain No Gain, n’oublie pas que pour avoir un corps plus sain, c’est 80% dans l’assiette et pas dans la salle. Ne te blâme pas si tu n’en fais pas assez, priorise sur une alimentation saine avant tout.

Fin du jeu

En groupe le jeu se termine d’habitude avec une carte Taoracle. Dans mon cas je ne sais pas si ça vaut le coup, mais je vous montre ce que cela peut donner rapidement :

la carte taoracle
C’est fou comme le hasard fait bien les choses

Quand ils piochent une carte Taoracle, les joueurs ont le double de temps pour y répondre et donner des feedbacks. Comme le sujet est déjà assez personnel comme ça, je me garde la réponse, l’engagement et le feedback pour moi-même.

En espérant que cette partie en solo vous a donné envie d’aller plus et d’en savoir plus 🙂 J’ai quand même découvert pleins de choses (alors que j’y joue toute seule !)

Bilan des courses :

Ce que j’ai verbalisé pour la première fois :

  • La santé avant le corps, à l’air d’être une des principales motivation du changement
  • Je ne suis pas en lien avec les autres mangeurs compulsifs alors que j’estime être quelqu’un d’addict
  • Je pourrai écrire ce qui me fait peur avec cette addiction et transformer ces peurs en envies, afin que cela me serve de let motiv
  • Que non seulement je craqué quand j’étais seule, mais qu’au fond, quand je suis avec les autres aussi, c’est juste que je me retiens par peur du jugement
  • Cuisiner est un sujet que je devrai peut-être explorer dans un prochain jeu du Tao
  • Je ne sais pas cuisiner de bons plats sans que ce soit trop gras et salé
  • Je suis prête à me voir être en état de manque, mais pas sûre de réussir à avoir la clairvoyance de trouver les besoins derrière ces phases
  • Je suis prête à ne plus rien manger de gras, salé et sucré en société, comme un ancien alcoolique face à la boisson

Ce que les feedbacks m’ont dit :

  • En tant que future thérapeute, le sujet de l’addiction serait à creuser
  • Quand une crise arrive, joue la en slown motion. Décrit à voix haute ce qu’il se passe dans ton corps, les émotions qui te traversent ce sont ces deux éléments qui te diront les besoins cachés
  • Relis l’article sur Manger ses émotions
  • Tu n’as pas assez creusé l’aspect :
    • Manger compulsivement en société
    • Cuisiner pour soi et pour d’autres
  • Ne reste pas seule, regarde des témoignages de personne qui racontent comment elles ont vécu les phases de manque
  • Ne te mets pas la pression sur le sport, priorise sur l’alimentation saine

Si vous avez des questions ou envie de jouer, vous pouvez me contacter :

contact@cng-gestalt.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by WordPress.com. Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :